La mission  » DG Opérations Europe, Electronix « 

Description

Il s’agit de créer la Direction des Opérations Europe, pour l’activité Electronics de X SA.

Contexte

Basée au siège de X SA l’activité Electronics conçoit, fabrique et distribue en  » B to B  » des produits à forte teneur technologique : X SA est le premier fabricant mondial de ces produits avec un CA 2005 de 400 M€ pour la région Europe. Apres avoir externalisé ses usines en 2004, Electronics sous-traite 80 % de ses fabrications auprès de Contract Electronic Manufacturers, ou CEMs, tels que Solectron, Flextronics, Foxconn, Jabil. Ces sous-traitances sont principalement basées en Chine, Hongrie. Au début de la mission (septembre 2005), les volumes et nouveaux produits pour les 4 grands clients de la région Europe, explosent dans un contexte de fortes pressions sur les prix de l’électronique.

Objectifs

Créer la Direction Europe Opérations pour Electronics :

  • Transformer une culture industrielle historique en une culture « Supply chain B to B » au Service du Client.
  • Sur cette base « Supply chain », encadrer les relations (technique et commerciale) avec les CEMs
  • Superviser la dernière activité industrielle interne, 500p, en complémentarité de la sous-traitance CEM
  • Définir et implanter les process et KPIs nécessaires à une performance continue de la « Supply Chain ».

Durée

La mission a duré de septembre 2005 à juin 2006.

Résultats à fin de mission

  1. Le développement de l’activité, marqué principalement par le lancement industriel sur 6 mois de 4 nouveaux produits stratégiques pour l’image de X SA qui ont représentés un nouveau CA de 35 M€
  2. Les Opérations industrielles, marquées principalement par l’optimisation de la structure multi sites industriels (interne et externes) :
    1. Utilisation optimale du site interne sur la base de son savoir faire engineering pour l’introduction de nouveaux produits électroniques complexes
    2. « Encadrement » des sous-traitants électroniques par l’implantation d’un modèle relationnel : Key Performance Indicators attendus et communication (process et mode)
    3. Mise en place de la complémentarité entre les différents sites industriels
  3. La mise en place d’une Culture Service Client a été réalisée par la suppression des cloisons « silos » entre Business et Opérations
    1. par la reconnaissance des référentiels respectifs :
      • les volatilités et réactivité inévitables du Client
      • la rigueur inévitable des process industriels avec son impact sur le délai
    2. par la mise en place d’équipes Business/Opérations par ligne de produit.

 

Daniel Degove