Directeur financier de transition : en 36 heures et six mois un turn around bien engagé

Le contexte

Ce groupe familial industriel et de services d’origine provinciale mais de plus en plus internationalisé a fait l’acquisition d’une PME d’étude, fabrication et commercialisation de matériel de travaux publics réalisant 80 % de son CA à l’export. Cet achat a été réalisé au prix fort sans les précautions d’usage et se révèle une opération risquée : la société est au bord de la cessation de paiement, les coudées franches ayant été laissées au PDG actionnaire minoritaire. L’actionnaire principal décide de limoger le PDG.

La mission

Initialement prévu pour effectuer dans le groupe une mission d’ordre purement financier portant sur l’endettement important contracté pour son développement international, je suis missionné pour diriger cette société. Après un passage de témoin de 36 heures avec le PDG sortant, la mission consiste à prendre les rênes de la société et à la remettre sur des bases saines le temps de la recherche d’un nouveau dirigeant issu du même secteur.

Les actions engagées

Les actions ont été dirigées essentiellement sur 3 domaines :

  • La gestion quotidienne du cash flow en limitant les commandes fournisseurs au strict minimum (le parc de machines en stock permettait de vivre 18 mois sans commande supplémentaire), et en se focalisant sur les créances clients et des filiales étrangères.
  • Le repositionnement commercial : effort accru sur l’activité de location à forte marge et sur la vente des matériels d’occasion ; mise en place d’une rémunération variable des commerciaux ; recherche de la sécurisation des paiements des contrats export ; remise en question des filiales étrangères non profitables.
  • Recherche de la structure de coûts adéquate (restructuration ..), mise en place des Instances Représentatives Personnel (délégation unique ) et restauration de la confiance du Personnel dans son entreprise.

Les résultats obtenus

L’ensemble du Personnel a adhéré à ces principes de gestion de base. La trésorerie s’est rapidement améliorée, le refinancement de la société a été en partie réalisé. Mon successeur a pu intégrer une société ayant largement entamé son « turn around ».

(1) turn around : retournement

Christian Sarcy