Doper une équipe par le Team Building

Vous venez de changer votre organisation, vous attendez que celle-ci soit rapidement efficace, votre équipe manque de dynamique, vous voulez changer la culture de votre structure.

Vous devez alors mettre en place un nouveau fonctionnement pour votre équipe.

En voici un exemple concret :

Un jeune manager anglo-saxon avait pris la Direction des Opérations d’une activité High Tech mondiale, basée à Paris. La majorité de son équipe, issue de sociétés rachetées par la Compagnie et dispersées de part le monde, etait en place depuis de nombreuses années. Un an plus tard, il avait réalisé une série de changements en termes de processus et d’organisation, qui, vécus de l’interne, avaient été de véritables bouleversements. Malheureusement son style très direct passait mal, les membres de son équipe communiquaient peu entre eux, chaque service était resté sur son ancien mode culturel et fonctionnait en mode silo. Il y avait en permanence une situation de crise, d’autant que la pression du marché etait éxacerbée.

Ce manager a ressenti le besoin de faire quelque chose pour résorber les conflits et surtout créer une véritable équipe autour de lui. Après entretiens individuels avec les membres de son équipe, nous nous sommes retrouvés pour un séminaire de deux jours en résidentiel.

A la sortie, l’équipe etait soudée, bien ajustée sur les objectifs individuels et collectifs, avec son plan d’action à 2 ans et de nouveaux principes de travail.

Le Team Building est une solution efficace et éprouvée pour doper la performance d’une équipe

Nous savons que les résultats d’une équipe, équipe Projet ou équipe de Direction, reposent autant sur sur le système de l’équipe que sur les compétences individuelles.

Pour travailler l’efficacité de l’équipe, la représentation systémique de celle-ci est alors indispensable et permet de rappeler 3 niveaux de logique nécessaires :

  • La finalité de l’équipe
  • Les compétences individuelles de l’équipe
  • Les interactions entre les individus

La performance de l’équipe repose sur l’envie et l’intérêt de faire quelque chose ensemble, sur la reconnaissance de l’autre et sur la conscience des interdépendances.

Un processus à 3 étapes doit être alors engagé pour créer la nouvelle dynamique :

  1. La reconnaissance mutuelle du cadre de référence de chacun des équipiers, avec son profil d’intelligence (créatif, développeur, organisateur, producteur, etc.) et une grille de lecture telle que TMS ou Team Management Systems (1)
  2. La confirmation et l’appropriation « répétée » de la finalité de l’équipe.
  3. La mise en dynamique de l’équipe-systeme par la co-responsabilité d’action.

Team Building pour une nouvelle dynamique

  1. Mettre à plat et reconnaître les représentations individuelles avec TMS (1) : « comment l’autre comprend-il ce qui est dit, comment raisonne-t-il pour agir, qu’est-ce qui est important pour lui ? »
  2. Rappeller la finalité de l’équipe : « quelle est la finalité de l’équipe, ce qui en est attendu ? »
  3. Agir ensemble : « organisons-nous pour réussir »

Nota

  • Le travail porte sur l’opérationnel vécu par l’équipe
  • L’outil de base utilisé pour assurer le partage est le Diagramme des Affinités (2)

Le team building est un moment fort qui cristallise une identité d’équipe

Grâce à la concentration qui s’opère sur une durée assez courte, à des méthodes de travail et d’échanges inhabituels, tous les membres de l’équipe voient d’un nouvel oeil leur façon de travailler ensemble. Il y a souvent des prises de conscience, des échanges intenses, la découverte de points de vue plus communs qu’on ne le pensait, ou au contraire de différences.

La qualité de réflexion du groupe s’accroît au fur et à mesure que la confiance s’installe.

Le team building est une formule au service d’objectifs opérationnels

Un team building peut s’articuler sur de nombreux objectifs différents : la définition d’un projet d’entreprise, la mise en place d’une assurance qualité, la définition d’une politique commerciale, la mise en ouvre d’une nouvelle organisation… Ou simplement une sorte de « check up » avec auto diagnostic et plan de progrès. Le « méta objectif » est toujours que la finalité et la performance de l’équipe soient bien maintenues en cohérence avec la stratégie.

Le team building a ses facteurs-clés de réussite

  • L’équipe est suffisamment informée et préparée à l’intervention,
  • La responsabilité de l’équipe est identifiée,
  • Le Manager est d’accord pour une part de management participatif et délégatif,
  • Il n’y a pas d’objectifs cachés ni de décisions cachées concernant l’un ou l’autre des membres de l’équipe !

Lorsque ces conditions sont réunies, le Team building est un investissement qui fait ses preuves. Dans les entreprises qui en ont une pratique courante et accordent donc toute sa part aux processus de groupe , il contribue à entretenir la santé des équipes, à développer les initiatives individuelles et collectives, à susciter et intégrer les changements.

Démarche-type

  • Premier rendez-vous avec le Manager pour préciser les objectifs, la configurationde l’équipe concernée et agréer la démarche
  • Entretiens individuels avec modèle TMS
  • Restitution des résultats au Manager et préparation du séminaire
  • Séminaire : 2 à 3 jours en résidentiel
  • Bilan avec le Manager, un mois plus tard

Le Team Building dope la performance de l’équipe parce qu’il permet en très peu de temps de (re)mettre en cohérence :

  • Les compétences individuelles avec le bon fonctionnement de l’équipe.
  • Les motivations personnelles avec le sens du travail fourni.
  • TMS ou Team Management Systems : Modèle conçu par C. Margerison et D. MacCann pour lier les prérérences personnelles d’un individu et les fonctions dans le travail, en particulier au sein d’une équipe.
  • Le diagramme des Affinités ou KJ , conçu par Kawarita J., est un outil de construction pour une représentation partagée de situations problématiques complexes et permet d’ajuster progressivement le cadre de référence collectif du groupe.

Daniel Degove (ECP 75)