A Bruxelles nous avons bien « marché sur la lune »…

Diriger le projet de délocalisation des services financiers d’un groupe du CAC 40

La mission, qui s’est déroulée entre le 15 mai et le 15 octobre 2007, avait pour objectif de transporter de Paris à Bruxelles le service de gestion des prêts et de la trésorerie auprès des filiales, d’un groupe industriel du CAC 40. L’activité de ce service, composé de 7 personnes, portait sur 10 milliards d’Euros.

L’enjeu était de partir d’une idée, encore à l’état de simple note de service le 15 mai, et d’ouvrir la filiale « clé en mains » à Bruxelles au début septembre. Et de faire en sorte qu’elle puisse opérer en routine dès la mi-octobre.

En l’espace de 16 semaines traversant la période des vacances d’été il fallut,

1) Organiser un plan d’action

2) Constituer un comité de pilotage

  • rassemblant les différentes expertises concernées (trésorerie, juridique, fiscalité, experts immobiliers, informaticiens, comptabilité & contrôle, ressources humaines,

3) Opérer la mise en œuvre

  • démarcher les autorités fiscales belges,
  • rechercher des locaux sur place, totalement les aménager, y installer les systèmes informatiques et toutes les connexions nécessaires pour le bon déroulement d’une activité « worldwide » de ce type,
  • aménager les supports et outils informatiques en vue de ce transfert,
  • aménager les systèmes de comptabilité,
  • activer et adapter juridiquement les statuts d’une filiale belge adhoc,
  • informer et organiser les expatriations nécessaires,
  • organiser le nouveau service sur place avec ses définitions de fonctions,
  • opérer 5 recrutements locaux dont deux des administrateurs de la filiale,
  • effectuer les augmentations de capital à 5 puis 10 milliards d’euros.

La filiale a démarré effectivement le 5 septembre (tant pis pour mes vacances) et a été officiellement inaugurée avec les 30 personnes qui avaient contribué au projet le 10 octobre.
A l’ouverture, ces quelques mots du Directeur Financier du Groupe : rejoindre le pays d’Hergé en un temps si court, c’était notre « objectif lune ». Aujourd’hui, nous avons bien « marché sur la lune ». Voilà qui fait garder…la frite !

Alain de la Bigne
Directeur de transition
06 14 67 02 89
adelabigne@amadeus-dirigeants.com