Une mission de transition où l’on relocalise de la production en France

Fonction

  • Directeur Industriel dans une entreprise d’électronique grand public high-tech.

Contexte

  • Filiale d’un groupe hi-tech entre fermeture et délocalisation ;
  • Usine de 300 personnes démotivées par la mise en concurrence avec la sous-traitance en Europe Centrale et travaillant au ralenti depuis 2 ans ;
  • Besoin de sortir rapidement d’énormes volumes de production de produits nouveaux (TV Haute Définition (HD) pour répondre à un pic saisonnier de marché (Coupe du Monde de Football).

Mission

  • Sortir 4 nouveaux produits répondant aux nouvelles normes de TV HD en 3 mois ;
  • Porter les volumes de production de 1200 unités/jour à 2600 unités/jour minimum ;
  • Convertir la production conformément aux nouvelles normes environnementales (« composants et soudure sans plomb ») ;
  • Assurer l’ensemble des fonctions de Direction (compte d’exploitation, personnel et relations sociales, etc.) ;

Réalisations

  • Remotivation et coaching des managers en place : décisions centrées sur le Client, passage de la culture « excuses pour ne pas faire » à une culture de « créativité et recherche de solutions » ; travail en équipe avec les Recherches et Développements pour accélérer la fiabilisation et le passage en production des nouveaux produits ;
  • Re-conception des lignes de production pour des lignes « Lean » avec management visuel et équipes semi-autonomes (remise en cause du statu quo établi par des consultants quelques années auparavant). Les volumes de production passent de 250-350 unités à 540 unités par ligne et par équipe ;
  • Adaptation du rythme de travail (suite à la mise en place des 35 heures) pour augmenter le temps d’ouverture total sur site ;
  • Le travail en équipe et en proximité de la R&D permet la mise au point des prototypes ;
  • Capacité portée à 4100 unités/jour avec une sous-traitance partielle ; les nouveaux produits sortent ;
  • La confiance retrouvée a permis de prendre du volume de production pour une société de télécommunications (« Internet box ») ;
  • De plus, la réduction des stocks par mise en place d’un flux tendu avec les fournisseurs a permis la suppression de la sous-traitance transport et entreposage ; soit 1,3 M€ de gain annuel.

 

François Zinger
Directeur Général Industrie