Entreprendre ! Vous avez dit entreprendre… au pays du Tango

De retour d’Argentine, un Amadeussien nous donne des raisons d’espérer un renouveau économique au pays des gauchos…

Il y a quelques années, une passion équestre, des amis et une opportunité m’avaient incité à découvrir cette Argentine où Borgès estimait que la réalité dépassait la fiction et que les articles de la presse économique qualifiaient de meilleur élève du FMI.

J’ai parcouru le pays en découvrant l’application des théories du « consensus de Washington » : privatisations, démantèlement des barrières douanières et « dolarisation » pour limiter les marges de manœuvre du gouvernement.

Homme d’entreprise, peu enclin aux spéculations philosophiques de la finance, je ne rencontrais que des entrepreneurs désespérés, un marché atone, une perte de compétitivité et une classe politique soucieuse de toucher son salaire en dollar pour passer ses vacances à l’étranger.

Peu après, une cessation de paiement magistrale (fin 2001), retardé uniquement par 100 M US$ de dette supplémentaire octroyé par un FMI ne voulant pas se désavouer, allait me redonner confiance.

Là, j’ai travaillé sérieusement avec des entrepreneurs couverts de dettes mais ayant retrouvé de la compétitivité et voulant se battre.

Aujourd’hui, 76% de la dette a été renégocié par le seul gouvernement, le pays connaît environ 8% de croissance pour la deuxième année consécutive et j’ai autour de moi un marché actif où se multiplient les initiatives.

Ricardo Hausmann (docteur en économie et fondateur du consensus de Washington) a déclaré en décembre 2001 : « un scientifique doit faire passer le souci de la vérité avant celui de la cohérence ». Il refuse aujourd’hui l’orthodoxie économique, préconise l’intervention de l’Etat et conteste le lien entre la croissance et l’ouverture des marchés.

La réalité des marchés ne s’analyse pas (seulement) avec les « études » macro-économiques !

Il faut avoir confiance en l’envie de réussir des entrepreneurs locaux qui peuvent être d’excellents partenaires.

 

Philippe Rustenholz
prustenholz@amadeus-dirigeants.com

DRH, consultant en organisation a effectué une mission dans l’agroalimentaire en Argentine.