Le-billet-d-Aristide

Les mots magiques ?!

Quand on vous dit international, quelles images voyez-vous ? Moi : aéroport, ambiance feutrée, businessmen et -women, l’air affairé et important, allégories de l’Efficacité. D’autres images aussi : les fiers occidentaux qui en plusieurs occasions au long de l’histoire sont allés exprimer chez d’autres la suprématie de leur technique, de leurs armes, de leur culture. Ou encore : lever à 4h du matin, taxi en retard, stress d’avoir oublié quelque-chose, aéroport, queue interminable aux contrôles, avion en retard, personne n’attend à l’arrivée, trouver comment aller… où déjà ?, se retrouver enfin face à son interlocuteur, les yeux tirés et la diction hésitante, s’apercevoir que l’hôtel se trouve loin, qu’il ne sert pas à dîner. Bref, on a quitté le paradis : la France.

Dès le lendemain vient le plaisir de travailler pour des clients à l’étranger : s’ouvrir à leurs valeurs, leur approche des choses, leur « pourquoi je me lève le matin », l’infinie richesse d’essayer de comprendre comment ils pensent. Et enfin on accède au Graal : leur apporter, certes nos compétences, mais aussi notre façon de voir, de penser, notre « pourquoi je me lève le matin », s’apercevoir en mesurant la richesse de la pensée des autres, que la richesse de notre pensée leur est un apport décisif. Mais pour ça, il faut les mots magiques, ceux qui figurent en-haut de la liste des Amadeus-Dirigeants’ mots : humour et humilité.

Ecrire à l'auteur de l'article

Ecrire à Aristide Schlienger