Thierry Lescasse

Thierry Lescasse, Directeur administratif et financier, DG finance, manager de transition depuis 10 ans.

Thierry Lescasse est un homme d’actions avec ou sans « S ». Une journée de 24 heures, c’est trop peu pour cet homme, expert-comptable de formation, investi dans de nombreuses associations, un pied à Paris, l’autre à l’étranger pour une mission d’audit, de restructuration ou de redressement.

Il est aussi formateur, le partage et la transmission sont bien deux éléments indispensables pour l’accomplissement de Thierry. De par son bagage financier, il a la culture du résultat chevillé au corps. Par nature, c’est un homme curieux, curieux des hommes et de l’entreprise avec un sens de la communication et de l’animation qui lui valent d’organiser et de conduire nombres de réunions professionnelles mais aussi amicales !

Trois grandes séquences chronologiques rythment sa vie professionnelle. Plus une séquence transversale…

  • La première concerne ses 12 années chez Ernst & Young de 1983 à 1995. Le début d’une carrière dans une groupe anglo-saxon de Conseil en forte croissance, des baroudeurs à son service, liberté, autonomie et responsabilité en bannière, le monde pour travailler, des missions dans des secteurs multiples : de l’élevage de truies reproductrices en passant par les fusées Ariane, la pétrochimie, les plateformes pétrolières en Angola ou encore les missiles nucléaires. La magie des premières années s’atténuera lorsque l’entreprise se structurera pour faire face à sa croissance. Cette réglementation accrue conduira Thierry à prendre un nouveau cap.
  • La deuxième séquence va plonger Thierry dans l’action au cœur de l’entreprise en tant que Contrôleur financier chez IMERYS, DG Finance dans les céramiques techniques puis DAF Groupe chez ASSYSTEM, entreprise cotée en bourse, 860 millions de CA, 10000 personnes et 80 filiales. Pour cette dernière Thierry a eu carte blanche au sein du Comex dans la conduite de ses missions (mutation et restructuration du groupe et re-crédibilisation du titre en bourse par l’amélioration de la performance). «  Que de stress mais quelle exaltation ! » se souvient, sourire aux lèvres, Thierry.
  • La troisième période est logique : Thierry devient lui-même entrepreneur et avec 9 associés cofondent en 2003 un groupe de maisons de retraite Maisons de Famille en partant d’une feuille blanche (en 2014, CA 160M€, 4000 personnes). D’un point de vue personnel, il essaie de mettre de l’intelligence émotionnelle dans ses rapports aux autres, il est plus serein car plus expérimenté mais il est toujours aussi curieux et enthousiaste lorsque se présente une entreprise en difficulté. Etre force de proposition, trouver les bonnes solutions pour pérenniser l’activité de l’entreprise, un défi qu’il aime relever. Plus tard, il se lance dans le e-commerce dans le domaine de la brocante, il laisse de plus en plus parler sa créativité et imagine la transposition de solutions d’un secteur à un autre. Son appétence et son expérience le conduisent naturellement à devenir manager de transition.

Chez Amadeus Executives, il trouve très vite ses marques. Au bout d’un an il devient administrateur, et intègre l’équipe pour l’animation de ce groupe de 40 managers de transition qui ne manquent pas de personnalités. Il y trouve aussi des compétences et des expériences complémentaires aux siennes, des partages de situations, mis au service de l’entreprise en difficulté notamment par le biais des équipes de soutien d’Amadeussiens sur chaque dossier difficile.

Mais Thierry c’est aussi un homme dans la cité. Depuis plus de 30 ans, il participe, forme, anime, écoute, partage. Les hommes et les activités autour de lui ont un écho qui a toujours retenu son attention, écho auquel il a toujours essayé de répondre  que ce soit, notamment, pour le Club des entrepreneurs de la Garenne Colombe, en tant que syndic bénévole, pour des associations philosophiques ou humanitaires comme la Voix de l’Enfant… Un inventaire à la Prévert qui lui ressemble et qu’il revendique.

Pour Thierry « Ne pas avancer c’est reculer ! » et « partager pour transmettre » pourraient être ses mots d’ordre.