ADNews-1

Repérer l’urgence dans l’entreprise, la traiter et surtout en sortir !

Le dirigeant de transition est souvent vu comme un vecteur de transformation de l’entreprise, pour enrayer le déclin et lui retrouver un avenir. Mais il est aussi utile dans les situations d’urgence pour aider le chef d’entreprise à redresser la barre et redonner à l’entreprise le cap voulu par les actionnaires.

L’entreprise est en situation d’urgence quand elle court un risque grave à bref délai. Toute entreprise est exposée à la survenue d’une urgence, dès lors que l’un de ses composants fondamentaux fait défaut. Ce phénomène est « banal » et doit être considéré indépendamment de toute notion d’erreur, a fortiori de culpabilité.
L’urgence peut venir d’une défaillance interne à l’entreprise : du leadership, de la stratégie, de l’organisation, des processus, du personnel. Elle peut également venir de l’extérieur : défaillance de clients importants, de fournisseurs, de banques, changement de réglementation. Elle peut enfin provenir d’une croissance mal maitrisée – par exemple d’un rachat à l’étranger mal digéré ou trop accaparant.

Dans la plupart des cas, le chef d’entreprise aura pu anticiper. Mais, s’il n’a pas vu venir le coup ou su le prévenir, c’est alors toute l’entreprise qui peut s’en trouver déstabilisée.

Pour repérer l’urgence, le tableau de bord ne suffit en général pas. Il n’est jamais assez complet. Et plus il y a d’indicateurs, plus il faut de temps pour le préparer, plus sa parution est en retard sur l’événement et plus il faut de temps pour le lire.

Notre expérience montre que le repérage de l’urgence nécessite une vigilance humaine à 360°. La délégation de vigilance fait partie de la délégation de responsabilité. Il existe des pratiques très simples pour accroitre la vigilance – listées dans notre livre-, telle que la question en fin de comité de Direction  ou de visite d’atelier : « et qu’est ce qui ne va pas ? ». Bien sûr, le chef d’entreprise doit avoir l’écoute nécessaire.

Une fois l’urgence repérée, le traitement est la plupart du temps facile.

Il est important de déclarer la sortie d’urgence pour que l’entreprise se remette en sérénité et reprenne son fonctionnement habituel… amélioré par les leçons de l’expérience qui vient d’être vécue.

Faire appel à un dirigeant spécialisé, un « urgentiste d’entreprise » est comme faire appel à un pilote pour entrer dans un port inconnu. Le chef d’entreprise pourra s’appuyer sur lui pour garantir la manœuvre. Le dirigeant de transition a l’expérience de ces situations particulières, où il faut mobiliser l’énergie de tous sur quelques objectifs salvateurs. Il saura s’accorder avec le chef d’entreprise pour former un binôme efficace le temps de son passage dans l’entreprise, et entraîner le comité de Direction. Et comme ce dirigeant ne fait que passer dans l’entreprise, nul risque pour le dirigeant permanent de perdre son pouvoir.

świat wektorActeur de référence du management de transition depuis 12 ans, plus de 500 missions réalisées à ce jour, Amadeus-Dirigeants est une association de 40 dirigeants ayant tous exercé leur métier en entreprise, au sein des CODIR, pendant plus de vingt ans en moyenne.

Amadeus-Dirigeants intervient auprès des entreprises de toute taille en France et à l’international pour des missions de transition, de transformation ou d’urgence dans le respect des hommes, des organisations et de ses clients.